« Gladiateur à cheval » par Isidore Jules Bonheur

Non, je ne suis pas dérangé mentalement, si je vous assure ! J’ai vu ce gladiateur ! Il est armé et dangereux ! Il est à cheval ! Prenez garde si vous êtes du côté de Sainte-Anne à Paris…


Armé d’un glaive et sur un cheval se cabrant, on souhaite ne pas le voir bouger et nous charger !
Glaive à la main, la gladiateur tient maîtrise sa monture se cabrant…
Son casque ne fait pas penser à un casque de gladiateur mais plutôt à celui d’un légionnaire romain
Ouf ! Je suis derrière lui, il ne me voit pas ! Je suis sauvé !
Prêt pour l’attaque !

Je tiens à vous prévenir tout de suite, Paris, non pardon, Lutèce est une ville dangereuse… Si vous vous promenez du côté de Sainte-Anne, prenez garde au cavalier romain armé !

Dans les jardins de l’hôpital psychiatrique Sainte-Anne à Paris, de nombreuses œuvres sculptées prennent place pour le bonheur des visiteurs, les thèmes représentés sont variés. Celui que j’ai décidé de vous montrer aujourd’hui est le « Gladiateur à Cheval ».

Réalisée par Isidore Jules Bonheur, cette œuvre en bronze nous domine complètement et nous oblige à nous mettre sur notre garde… Va-t-il foncer sur nous avec son cheval pour nous frapper de son glaive ? Méfiance. Il faut alors profiter de son immobilité pour en faire le tour et jauger l’ennemi. Sous les sabots du cheval se cabrant, le sigle S.P.Q.R apparait gravé dans ce qui semble être une pierre d’où part une sorte de gerbe aidant à supporter le poids de la statue. Cela montre bien que nous avons face à nous un guerrier de l’Empire ou de la République Romaine, ce sigle correspondant aux initiales des mots latins Senatus PopulusQue Romanus, c’est-à-dire « Le Sénat et le Peuple Romain ». Seulement notre guerrier paraît bien peu armé, juste un casque ressemblant à celui des légionnaires de base, ce qui pour un cavalier dénote sérieusement, et représente son unique moyen de protection, ses seuls autres armes sont le cheval et son petit glaive. C’est donc bien un gladiateur, et non un guerrier.

Si vous êtes remis de vos émotions, vous pouvez continuer à visiter les autres parties de l’hôpital et découvrir les autres œuvres… Faites juste attention et regardez derrière vous de temps en temps, le cavalier pourrait revenir à la charge…

Par Michel Petit le 09/11/2012 dans les thèmes : , , , , , et

Localisation

Coordonnées : 48.828475, 2.340156

Consulter sur Google Map

Consulter sur OpenStreetMap

Articles qui peuvent vous intéresser

La Fontaine Médicis
D’un passé tumultueux la faisant passer du statut de grotte à celui de fontaine, en passant par un déménagement, cette œuvre monumentale est enfin en paix avec son bassin au Jardin du Luxembourg.

Le nymphée du Séminaire Saint-Sulpice
Un des derniers nymphées subsistant en France se cache dans le jardin du séminaire Saint Sulpice à Issy-les-Moulineaux.

Tour de l’Horloge du Palais de la Cité
Toute fraiche restaurée, elle se dévoile enfin en totalité en retrouvant son horloge, la plus ancienne de Paris.